Vers un standard en matière de qualité logicielle

Publié le 8 Septembre 2009

Le SEI (Software Engineering Institute) et l'OMG (Object Management Group) s'associent autour d'une initiative destinée à mesurer la qualité logicielle. Les deux institutions qui ont une longue expérience des standards IT largement adoptés dans l'industrie comme le CMMI, CORBA ou UML ont pour but de créer un standard mondial.

 

La création d'une telle norme dans le domaine mal-connu de la qualité logicielle (non-fonctionnelle) devrait permettre de mieux évaluer et de contrôler la qualité des développements internes et externalisés et les risques associés. Le SEI vise à mettre en place un réseau d'auditeurs similaire à celui du CMMI qui aurait pour nom CISQ (Consortium pour la Qualité Logicielle) et dont la mission consisterait à établir le prochain système de certification de l'industrie logicielle.

 

"SEI fournit un environnement neutre pour les cadres supérieurs pour répondre aux défis de la qualité comme une industrie et de développer les normes et les infrastructures nécessaires pour y remédier", a déclaré Paul D. Nielsen, directeur et PDG de la SEI. "Le succès de l'OMG dans l'élaboration des normes et l'expérience de SEI dans l'architecture logicielle, les attributs de qualité, amélioration des processus, et la sécurité en font un partenariat très fort avec une dimension internationale."

"Depuis plusieurs années, les cadres informatiques se sont plaints qu'il n'y a pas de normes de l'industrie pour mesurer la qualité des logiciels d'application commerciale", a déclaré Richard Mark Soley, Ph.D., Président et CEO de l'OMG. "CISQ nous permettra de comparer l'efficacité du développement interne, d'évaluer la qualité des applications acquises auprès de sources extérieures, et de prévoir les services dont la qualité et le coût de l'informatique pour l'entreprise."

CISQ amènera les cadres de l'industrie du Global 2000, les organisations informatiques, les intégrateurs systèmes, des donneurs d'ordre et les fournisseurs à traiter conjointement le défi de la normalisation de la mesure de la qualité des logiciels et à promouvoir un écosystème fondé sur le marché pour soutenir son déploiement. L'un des premiers objectifs du CISQ sera d'élaborer une norme de l'industrie qui fournira les détails nécessaires pour automatiser la mesure des attributs de qualité.

"Pour la mesure de la qualité des applications d'être économiquement pratiques, il doit être automatisé, ce qui nécessite un niveau de standardisation qui n'existe pas aujourd'hui», a déclaré Soley.

 

Le CISQ se voit confier cinq objectifs principaux :

1.Conseiller, éduquer, et être la voix pour les entreprises et les chefs de gouvernement sur l'importance critique et stratégique de la qualité des applications IT.

2.Élaborer des mesures standard de qualité attributs à utiliser par l'industrie et l'entreprise pour évaluer la qualité du logiciel et le risque des applications multi-parties.

3.Proposer des méthodes d'utilisation des mesures de qualité dans la négociation et la gestion de l'acquisition ou la maintenance des logiciels d'application.

4.Développer et promouvoir les licences professionnelles pour ceux qui fournissent des services pour évaluer la qualité de l'informatique logiciel d'application.

5.Mettre en place un forum de l'industrie IT en ligne pour répondre aux enjeux en matière de qualité des applications.

 

Le site du CISQ : http://www.it-cisq.org

 
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires