La musique en ligne légale s'impose

Publié le 25 Janvier 2008

20080125_05La Fédération Internationale de l'Industrie Phonographique (IFPI) a publié son rapport 2007 portant sur la musique en ligne. Pas besoin d'aller beaucoup plus loin que le titre : « Révolution Innovation et responsabilité » pour percer le secret de ce document. 2008 sera l'année de la prise de responsabilité des différents acteurs et surtout des fournisseurs d'accès à Internet (FAI). Le rapport fait par ailleurs le point sur le marché : les ventes mondiales de musique en ligne ont grimpé de 40% en 2007.

 

 

 

Le téléchargement légal prend son envol

 

20080125_06L'industrie musicale connaît une véritable révolution et les maisons de disques s'adaptent au modèle de distribution numérique, peut-on lire dans le rapport. Un constat que l'on acquiesce bien volontiers au vu des 3 milliards de dollars issus, en 2007, de la vente de musique en ligne. Elles atteignaient 2,1 milliards en 2006. La musique devient un service plus « digital » (comprendre disponible via Internet) que les autres divertissements à l'exception du jeu. Cette augmentation peut être expliquée par un répertoire de plus en plus disponible : on passe entre 2003 et 2007 d'une trentaine de plateformes de téléchargement légales à plus de 500 ; par un choix plus large : sur la même période, le nombre de morceaux disponibles a été multiplié par 6 passant de 1 à 6 millions ; et enfin par la diffusion des baladeurs numériques.

Pour la première fois, le rapport a réalisé un palmarès mondial des meilleures ventes numériques qui place le titre « Girlfriend » d'Avril Lavigne en n°1. Le titre a été téléchargé 7,3 millions de fois ! À noter que les téléchargements d'un titre seul sont les plus nombreux (53%). L'achat en ligne représente 15% sur le marché de la musique. Parti de zéro en 2003, ce mode de paiement avait atteint 11% en 2006. Le marché américain représente 30% des revenus mondiaux. En France, ce service est assuré par E-Compil, eMusic, FnacMusic, iTunes, Magasin U, MSN Music, MTV, Starzik, Tiscali, Virgin Mega, Wanadoo.

 

20080125_07

 

« 2008 must be the year it becomes reality »

 

La Fédération qui est connue pour sa lutte contre le "piratage" musical en appel aux gouvernements. Après la prise de conscience, ils doivent, selon elle, l'ancrer dans la réalité par des mesures concrètes, mesures qui passeraient également par les FAI. Ils auront à jouer un rôle déterminant dans la protection de la musique sur le Web. L'action de la France et de Nicolas Sarkozy, avec la Mission Olivennes et la signature de l'accord, est vivement saluée. La Fédération va jusqu'à citer les propos tenus par le Président il y a quelques mois « le web ne doit pas être un Far-west high-tech ».

 

Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires