Kaspersky Lab protège les utilisateurs contre l’espionnage audio

Publié le 12 Juillet 2017
Afin d’aider les utilisateurs à se protéger contre la menace d’une surveillance audio, Kaspersky Lab a fait breveter une méthode pour contrer les accès non autorisés au microphone des machines Windows. Cette méthode est employée dans les solutions Kaspersky Internet Security et Kaspersky Total Security. A l’heure actuelle, aucune autre solution de sécurité sur le marché n’intègre des technologies destinées à interdire tout accès malveillant au micro des PC.

Pour contrôler l’accès aux données audio de l’utilisateur, explique l'éditeur " il est nécessaire de surveiller toutes les requêtes adressées au micro dans le système d’exploitation, afin de bloquer tout accès non autorisé ou provenant d’un programme non fiable. Il ne suffit pas à l’utilisateur de simplement couper le micro ou de le recouvrir avec du ruban adhésif, car cela n’empêche pas un intrus d’enregistrer les sons autour de l’ordinateur moyennant des haut-parleurs ou d’autres méthodes. Or Windows n’offre actuellement en standard aucune protection spéciale contre les accès non autorisés aux données audio de l’utilisateur ". C’est pourquoi les experts de Kaspersky Lab ont développé une nouvelle méthode, qu’ils ont fait breveter.

La technologie de Kaspersky Lab filtre les commandes internes envoyées au service Windows Audio, ou reçues par ce dernier, et signale la création de chaque nouveau flux audio par toute application quelle qu’elle soit. Ensuite, elle fait appel à la fonction Application Control de Kaspersky Lab, qui classe tous les programmes en diverses catégories (fiable, restreint, non fiable) suivant sa réputation, son contenu et son fabricant. Si un programme considéré « non fiable » ou bien « restreint » tente d’accéder au micro, sa requête est immédiatement bloquée.

Pour Alexander Kalinin, chercheur senior en sécurité chez Kaspersky Lab et l’un des inventeurs de la technologie, « La vie privée des utilisateurs est primordiale à nos yeux. C’est pourquoi nous développons des technologies permettant de préserver leur univers numérique de tout accès malveillant. En matière de protection audio, la principale difficulté tient à l’existence d’un système de multiplexage des flux audio dans Windows, de sorte que plusieurs applications peuvent enregistrer des sons simultanément. Cependant, nous avons pu résoudre ce problème facilement grâce à notre riche infrastructure de pilotes pour le noyau, qui comprend un mécanisme de contrôle des commandes entre les services Windows ».

Pour en savoir plus sur le brevet US9652625, suivez ce lien.
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires