Interview croisée de Sophie Deleval et Alexandre Brousse sur IT Partners 2017

Publié le 27 Mars 2017


Sophie Deleval Sophie Deleval est Directrice Générale pour Ingram Micro France et Alexandre Brousse est VP & GM, Channel Business pour Dell EMC France. Lors d’une interview en direct sur le plateau TV d’IT Partners 2017, ils détaillent leur nouveau partenariat et les perspectives pour cette année.

Cliquez ici pour regarder la vidéo et connaître l’intégralité des propos.


Quelle est l’actualité d’Ingram Micro ?
Sophie Deleval : A très court terme, nous venons d’inscrire Dell à notre catalogue le 1er février et, des 2 côtés, nos équipes ont travaillé très efficacement ensemble et en amont. Pour construire cette synergie, nous avons accueilli les acteurs de Dell dans nos locaux pour former les vendeurs mais également pour apprendre à se connaître. Les réactions de nos partenaires ne se sont pas fait attendre car ils avaient une demande forte.

Comment se porte le Business pour Dell ?
Alexandre Brousse : Depuis l’annonce de notre fusion avec EMC, nous avons mené plusieurs chantiers de front, qu’il s’agisse du lancement d’un nouveau programme, de la mise en place d’équipes ou la mise en place du partenariat avec Ingram Micro France. Les résultats viennent des clients et le trimestre qui vient de s’écouler montre une bonne croissance par rapport au marché français. Ainsi, nous prenons des parts de marché sur tous les segments, les postes clients, les serveurs ou les moniteurs. Cela montre une grande confiance de la part de nos partenaires. Par ailleurs, la première raison de l’ouverture du marché avec Ingram Micro est une demande des partenaires. C’est clairement une logique de business incrémental pour les 2 entités Ingram et Dell.

Avez-vous un premier retour ?
Sophie Deleval : Nous avons constaté une réelle complémenté avec nos partenaires actuels. En effet, les affaires réalisées avec Dell n’ont aucunement cannibalisé ni diminué les ventes avec les fournisseurs existants. L’essentiel est de placer les clients au centre de notre action et de répondre à leur demande. De plus, nous avons constaté que nous avions un très faible recouvrement de clients existants et donc de fortes marges de progressions pour les deux.

Quels sont les segments porteurs ?
Sophie Deleval : Nous sommes confrontés à une équation simple dans son énoncée mais pas toujours si facile à résoudre. D’un côté, nous devons répondre aux demandes de nos partenaires sur les affaires à court terme. C’est alors la qualité du service au quotidien qui reste primordiale. Mais au-delà, nous avons d’un autre côté un marché qui se transforme avec une montée en puissance du service. Nous devons avoir un objectif commun tant avec le monde aval que l’amont autour de la création de valeur, des solutions et des services.
Par ailleurs, chez Ingram Micro, nous pouvons nous appuyer sur une structure unique pour le marché français avec 4 usines provenant de l’acquisition de la société Anovo. La division LCS (Life Cycle Services) permet de gérer des créations de masters, des intégrations ou des gestions de parcs. L’intégration de ces services au sein du mode transactionnel favorise l’émergence de nouveaux projets.

Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les commentaires

coke ??

Par Malakbel le 06/06/2017 à 09:33

Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires