La fin du support de Windows XP laisse la porte ouverte aux hackeurs

Publié le 4 Décembre 2013
Á partir du 8 avril 2014, Microsoft n'assurera plus le support de Windows XP. Et pour Nick Donaldson, le directeur d'Avnet Embedded, cela risque de poser un sacré problème de sécurité. 

Dans bon nombre d'entreprises, les ordinateurs et les systèmes tournent encore sous Windows XP. Mais, à partir d'avril prochain, Microsoft ne fournira plus aucune mise a jour de sécurité, ni la moindre rustine (gratuite ou payante).

Ce qui fait que l'OS Microsoft ne sera plus conforme aux normes PCI (Payment Card Industry, l'organisme chargé de la securité des paiements en ligne Visa, Mastercard etc.) et que des milliers de dispositifs de paiement (automates de parking, bornes de péage, terminal de paiement, etc.) deviendront, du jour au lendemain, la cible des hackeurs du monde entier. 

Face à ces changements, les entreprises qui fabriquent, distribuent et utilisent ces dispositifs ont pour l'instant décidé faire la sourde oreille et d'ignorer les dangers.

Certaines se disent prêtes à se rapprocher de Microsoft pour assurer cette conformité aux exigences PCI (une collaboration qui évidemment sera payante), pendant que d'autres envisagent de migrer vers Windows 7 ou Windows 8.

Microsoft a d'ailleurs déjà pris les devants en précisant que "les environnements non supportés et non patchés sont vulnérables, ce qui pourrait être reconnu comme un manquement lors d’un audit interne ou externe, pouvant mener à une suspension ou une notification publique que ladite organisation est incapable de garantir l’intégrité de ses informations clients". L'enjeu est donc de taille pour bon nombre d'entreprises. 

La migration est donc vivement conseillée. Toutefois Nick Donaldson prévient que cette migration vers Windows 7 ou 8 n'est pas un exercice anodin et précise que ces deux nouveaux OS ne prennent en charge tous les dispositifs que XP supportait jusqu'à présent et qu'ils ne seront pas non plus forcément conformes aux normes PCI sur certains dispositifs, même si ceux-ci sont pris en charge. D'autat que cette migration vers un nouvel OS aura aussi des répercussions sur l'infrastructure de l'entreprise et risque de coûter très cher. 

Alors pourquoi ne pas utiliser un OS embarqué basé sur XP comme Windows Embedded POSReady 2009 et Windows Embedded Standard 2009 plutôt que Windows XP standard ? Nick Donaldson pose la question, tout en vantant les mérites de l'embarqué et en précisant notamment que ces logiciels n'exigent absolument pas de mise à jour matérielle et profitent généralement d'un support beaucoup plus long. Il déplore enfin le fait que l'industrie informatique n'ait pas fait un meilleur travail de démystification concernant la valelur ajoutée des OS embarqués, notamment pour le secteur des paiements.
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Service 1 ITRnewsService ITRnews TECH DATA
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires