La mode, le mobile et le social shopping dopent les ventes des sites de e-commerce

Publié le 19 Septembre 2013
Alors que les ventes en ligne enregistrent une hausse de 17 % dans le monde et s'apprête à dépasser pour la première fois le seuil des 900 milliards d'euros, le tout dernier indice E-Commerce Index de Rakuten (représenté en France par PriceMinister), révèle que près d'un cinquième des Français achètent désormais plus d'articles en ligne qu'en magasin et qu'ils sont 17% à acheter autant sur Internet qu'en magasin.

D'après cette étude qui se veut indépendante des tendances mondiales de consommation, les ventes sur les sites de e-commerce concernent surtout l'habillement et les accessoires de mode. 53% des consommateurs français disent acheter des vêtements en ligne et ils sont en moyenne 25% à recommander des articles à leurs proches et amis via les réseaux sociaux.



Le secteur de l'habillement, grand gagnant des ventes en ligne dans le monde

Les accessoires de mode et l'habillement sont désormais les articles qui se vendent le mieux sur Internet, partout dans le monde, mais surtout en Europe. Les données recueillies par Rakuten attestent que plus de la moitié des consommateurs achètent des vêtements et des accessoires sur le Web. En écho à une étude récente des analystes du cabinet Verdict, Rakuten confirme que l'Allemagne est le marché n°1 pour la vente d'articles de mode dans la zone Euro, avec 70 % des Allemands qui achètent des vêtements sur les sites de e-commerce.

Les achats de vêtements en ligne sont également en forte hausse sur le continent américain. Avec 60 % des consommateurs américains qui achètent des vêtements sur les sites de e-commerce, selon Rakuten, les ventes de vêtements et de chaussures sur Internet devraient générer 40 milliards de dollars aux Etats-Unis en 2013. En Amérique latine, c'est le Brésil qui mène la danse avec un tiers des Brésiliens (34 %) qui renouvellent leur garde-robe en ligne.

En Asie, les ventes de vêtements sur Internet explosent, puisqu'elles concernent 74 % des consommateurs en Indonésie, 60 % en Malaisie et 58 % à Taiwan. On estime à 292,33 milliards d'euros [4] le chiffre des ventes en ligne dans la région Asie-Pacifique en 2013, soit près d'un quart de plus que l'année précédente.

Selon Olivier Mathiot, cofondateur de PriceMinister, Directeur marketing et communication de PriceMinister-Rakuten, « Les commerçants du monde entier aspirent tous à se tailler une part de ce gâteau de 900 milliards d'euros, même si c'est l'industrie de la mode qui suscite de loin le plus d'engagement des internautes. Ce n'est pas rien pour un secteur dont on aurait pu penser qu'il ne sied pas au modèle du e-commerce du fait de l'incapacité d'essayer le produit, critère essentiel aux yeux des consommateurs. Mais les enseignes de mode ont su contourner cet obstacle en devenant d'excellents storytellers, en proposant sur Internet des vitrines interactives, ultra visuelles, et en misant sur les médias sociaux pour alimenter les conversations des fans de la marque. Un exemple à suivre pour les autres secteurs d'industrie. »



Augmentation des ventes avec l'adoption croissante du shopping social et mobile

Les pratiques de shopping social et mobile sont une facette dynamique supplémentaire du shopping en ligne. Dans de nombreux pays, les consommateurs recommandent désormais volontiers les produits qu'ils apprécient sur les sites sociaux que sont Pinterest, Facebook ou encore Twitter.

C'est surtout en Asie que les consommateurs sont adeptes du shopping social : ils sont près de 55 % à recommander des articles sur les réseaux sociaux contre 49 % sur le continent américain et 29 % en Europe. A l'échelle internationale, c'est en Indonésie que la pratique est la plus généralisée, avec 80 % des consommateurs qui recommandent régulièrement des articles sur les réseaux sociaux ; pour l'Europe, on compte le plus d'adeptes du shopping social en Espagne (52 %).

L'utilisation des smartphones et tablettes pour faire des achats en ligne se confirme. La part des ventes en ligne dans le monde attribuable au shopping mobile devrait peser 89 milliards d'euros d'ici à 2015 [5]. En France, cette tendance s'affirme en 2013 puisque le nombre de consommateurs qui préfèrent acheter en ligne via leurs terminaux mobiles a été multiplié par deux en un an, passant de 4% à 8%. Le shopping mobile sur Internet se pratique surtout en Thaïlande et aux Etats-Unis, par 19 % des consommateurs dans chacun de ces pays.
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Service 1 ITRnewsService ITRnews TECH DATA
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires