Internet mobile : vers un tsunami de données d'ici 2017

Publié le 9 Février 2013
Cisco Visual Networking nous l'annonce : le trafic mondial de données mobiles devrait être multiplié par 13 au cours des cinq prochaines années pour atteindre 11,3 exaoctets par mois en 2017. Sachant qu'un exaoctet équivaut à un trillion d'octets, c'est énorme. 

Cette explosion du trafic, on la doit en grande partie à l'augmentation constante du nombre de connexions Internet mobiles réalisées à partir des smartphones, tablettes, PC portables, GPS, appareils embarqués, etc. Nous entrons donc dans l'ère du "tout connecté" où le nombre de connexions mobiles dépassera un jour la population mondiale. Les Nations Unies tablent, en effet, en 2017 sur 7,6 milliards de connexions Internet mobiles. Jusqu'à cette date, le trafic devrait progresser chaque année de 66%. Mais entre 2016 et 2017, l'augmentation mensuelle du trafic devrait être de 3,7 exaoctets, soit 4 fois la taille estimée de l'Internet mobile l'an dernier. 

Quatre raisons majeures à cette évolution :
1. L'augmentation du nombre d'utilisateurs mobiles. Ils seront 5,2 milliards en 2017 contre 4,3 milliards l'an dernier. 
Skyscraper-ad
OKI

2. L'augmentation du nombre de connexions Internet mobiles. 
3. Des vitesses de connexion plus rapides grâce à la modernisation des réseaux 2G/3G qui passeront en 4G. Le débit moyen passera donc de 0,5 Mbps l'an dernier à 3,9 Mbps en 2017. D'ailleurs d'ici cette date, les connexions 4G représenteront 45% du volume total des données mobiles et le trafic 4G sera multiplié par 40. 
4. L'usage intensif de la vidéo mobile qui représentera 66% du trafic en 2017. 

Les chiffres de la France sont assez impressionnants aussi. Ainsi, d’ici 2017, la France comptera 58,1 millions d’utilisateurs mobiles (contre 54,3 millions en 2012) et plus de 141 millions d’appareils permettant de se connecter à l’Internet mobile dont 55,7 millions en connexions M2M. Les vitesses moyennes des réseaux mobiles français devraient également être multipliées par 4,5 entre 2012 (1,3 Mbps) et 2017 (5,9 Mbps). Enfin, d'après cette étude Cisco, 46,9 millions de smartphones et de tablettes en France seront capables de prendre en charge une connexion à un réseau mobile IPv6 d’ici 2016. Plus largement, 88,6 millions d’appareils mobiles seront à même de prendre en charge l’IPv6 en 2016.
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Service 1 ITRnewsService ITRnews TECH DATA
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires